Un peu d'histoire...

Le origines du savon

Là où tout a commencé

Les premières traces de fabrication de savon remontent à il y a environ 5000 ans.

Lors de fouilles dans l’antique Babylone, des jarres d’argiles ont été retrouvées sur lesquelles des inscriptions parlant de mélange de graisses bouillies avec des cendres étaient gravées.

En 1500 avant J.C., on a retrouvé des papyrus sur lesquels les Egyptiens décrivent comment combiner les huiles animales et des sels alcalins pour obtenir une matière ressemblant à du savon pour leur hygiène corporelle et lutter contre les maladies de peau.

Les grecs combinaient un mélange d’argile, de cendre et de sable sur leur corps puis se raclaient la peau avec un strigile après l’avoir enduit d’huile ; les romains considéraient les thermes comme la base de l’hygiène et y passaient le plus clair de leur temps, tandis que les gaulois utilisaient le savon surtout pour se colorer les cheveux.

Après la chute de Rome en 476 ap. J.C., l’habitude de se baigner déclina et le manque d’hygiène qui en résulta ainsi que les conditions de vie insalubres de l’époque contribuèrent à la propagation des maladies durant le Moyen-Age et plus particulièrement à celle de la Grande Peste Noire du 14ème siècle.

Savonnerie-la-limoniere-un-peu-d-histoire

Marseille

un centre de production important

A partir du 15ème siècle,  la région de Marseille devient un centre de production important. Les graisses animales étaient remplacées par l’huile d’olive locale donnant un savon plus doux. L’industrie du savon devint florissante mais reste un produit de luxe que seuls les riches peuvent se procurer. A l’époque, la soude provient des cendres obtenues par la combustion de plantes comme la salicorne.

Procédé de fabrication de soude à partir de sel de table

C’est en 1791 que le chimiste français Nicolas LEBLANC obtient un brevet pour un procédé de fabrication de la soude fait à partir du sel de table. Ce procédé permet de fournir la soude à bas prix. À cette même époque, la propreté et les bains redeviennent à la mode.

En  1823, le chimiste Eugène CHEVREUL découvre la relation entre les graisses, la glycérine et les acides gras. Et le chimiste belge Ernest SOLVAY trouve un procédé pour créer de la soude pure en grande quantité.

Savonnerie-la-limoniere-histoire-V2

Le savon devient  à partir de ce moment-là un produit accessible pour tous.

Après la première guerre mondiale, l’industrie chimique crée des agents lavant de synthèse répondant ainsi à la pénurie de graisses due à la guerre. Ils prennent petit à petit la place du savon traditionnel. On trouve cela plus facile à utiliser et plus moderne.

De nos jours, le monde prenant conscience des effets néfastes de ces agents nettoyants, le savon traditionnel connaît un regain d’intéret.

Vous souhaitez en apprendre plus sur le process de fabrication ?

SAVONNERIE-LA-LIMONIERE-coffret-nomade

Pochettes nomades

La pochette indispensable à avoir avec soi pour avoir du savon toujours à porter de sac !